On trouve de très belles pages pittoresques, magnifiquement rendues comme dans le concertoLa Notte. Fondamentalement, Maurice Steger reste le même: voltigeur, capricieux, bondissant.

Elisabeth Haas in 24heures

Nächster Beitrag
Vorheriger Beitrag

Neueste Beiträge

X