Maurice Steger, le chef, est aussi animé, facétieux et inventif que Maurice Steger, le flûtiste. Ceci nous vaut une première qualité : un rythme soutenu, qui traverse le programme, avec, cependant, des variations d’ambiances fort bienvenues, formidable!

Christophe Huss in Le Devoir, février 2020

Nächster Beitrag
Vorheriger Beitrag

Neueste Beiträge

X